Bio is biotiful!

cuisine bio de tous les jours

dimanche 04 janvier

Bûche... à transformer pour l'été!

Mais que vient donc faire une bûche début janvier sur ce blog???
C'est que je ne me voyais pas attendre 11 mois et demi avant de vous la présenter...    grand_Clin_d_oeil


B_che_2008


J'en suis très fière de cette bûche, parce que j'ai fait marcher mes méninges pour la composer et que c'est une réussite! Mais aussi surtout, parce qu'elle est, mis à part les oeufs, entièrement végétale ;-)))

Elle se compose d'un insert au tofu soyeux et au chocolat blanc, d'une mousse au chocolat noir, d'un biscuit aux amandes, le tout déposé sur une feuillantine:

B_che_2008_d_tail


En fait, à partir de cette base, vous pouvez facilement en faire un dessert... pour pâques par exemple: il suffit de lui donner une autre forme...    Je l'imagine très bien dans un cercle, cette bûche!   


Pour une bûche  (ou un cercle de 23/25 cm):

Biscuit:

  • 4 blancs d'oeufs
  • 50g de sucre complet blond
  • 10g de fécule de maïs
  • 70g d'amandes en poudre
  • 50g de sucre glace
  • 1/2 CC de cannelle en poudre
  • quelques amandes effilées (facultatif)


Sirop:

  • 25g de sucre complet
  • 5cl d'eau
  • 1 CS de Grand Marnier
          

Insert au chocolat blanc:

  • 50g de chocolat blanc
  • 100g de tofu soyeux
  • 10 ml de lait d'avoine
  • 10g de sucre complet blond
  • 3 gouttes d'huile essentielle d'orange
  • 1g d'agar-agar  (= 1/2 CC)

Mousse au chocolat:

  • 100g de chocolat à pâtisserie
  • 2CS de cacao en poudre
  • 2 blancs d'oeufs
  • 40g de sucre complet
  • 125 ml de lait d'avoine
  • 200 ml de crème d'avoine
  • 2g d'agar-agar 
  • 1CC de cannelle en poudre

Feuillantine:

  • 50g de chocolat au lait
  • 30g de pralinoise
  • 50g de gavottes

Décor:

  • 50g de chocolat au lait
  • 50g de pralinoise
  • 50g de crème d'avoine
  • 20g de gavottes
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'orange
  • Chocolat blanc


Commencer par faire l'insert au chocolat blanc la veille:

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Battre le tofu soyeux avec le sucre.  Ajouter le chocolat fondu et battre à nouveau.
Porter à ébullition le lait et l'agar-agar et laisser frémir 30 secondes.  Ajouter au mélange précédent ainsi que l'huile essentielle d'orange et bien battre à nouveau.
Verser dans un moule plus petit que votre moule à bûche ou votre cercle. Pour moi, ici, un moule à mini-cakes.

Placer au froid une nuit, ou mieux encore au congélateur,B_che_2008_insert
ce qui facilitera la manipulation de l'insert.








Le matin, préparer le reste de la bûche:

Le biscuit:
Battre les blancs en neige et ajouter le sucre jusqu'à obtenir une consistance de meringue.
Tamiser la poudre d'amande, le sucre glace, la fécule de maïs, et les ajouter délicatement aux blancs en neige.
Ajouter la cannelle.
Verser sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé. 

Sur un tiers, vous pouvez déposer des amandes effilées          B_che_2008_biscuit
(c'est la partie qui constituera le socle de la bûche)


Cuire 15 min environ à 180°C.
Le biscuit doit rester blond.

Laisser bien refroidir avant de démouler.



Le sirop:

Porter à ébullition l'eau et le sucre. Puis, hors du feu, ajouter l'alcool.                                                               

Laisser refroidir.



La mousse au chocolat:  Pour cette mousse j'ai entièrement fait confiance à Cléa et à sa recette proposée dans son livre Agar-agar en page 34.


Faire fondre le chocolat et le cacao au bain-marie.
Battre les blancs en neige et ajouter petit à petit le sucre puis la cannelle.
Dans une casserole, mélanger le lait d'avoine avec l'agar-agar. Porter à ébullition et laisser frémir 30 secondes.
Faire chauffer la crème d'avoine par ailleurs, sans la laisser bouillir.
Dans la casserole de lait, ajouter le chocolat fondu, puis la crème, et mélanger bien.
Verser ce mélange sur les blancs en neige et mélanger délicatement.



Montage de la bûche:

Chemiser un moule à bûche (un emballage plastique de bûche glacée récupéré pour moi) avec du film étirable. 

Au pinceau, imbiber le biscuit avec le sirop.                                                                                                      

Couper le biscuit au 2/3 et le placer dans le moule à bûche.                                                                   

Verser une grande partie de la mousse au chocolat, insérer la crème au chocolat blanc après l'avoir démoulée, et compléter avec le reste de mousse.                                                                                                                     

Placer le dernier tiers de biscuit sur la mousse,         B_che_2008_pr_te___congeler                                                                                        

fermer avec du papier étirable et mettre au froid plusieurs heures.


J'ai préparé ma bûche quelques jours à l'avance, et je l'ai congelée à ce stade.

Attention, si vous avez congelé l'insert: travaillez très rapidement de façon à ce qu'il ne décongèle pas avant une nouvelle congélation.


Feuillantine:

Mettre les gavottes dans un sac plastique et les concasser à l'aide du rouleau à pâtisserie .                                             

Faire fondre au bain marie le chocolat et la pralinoise. Y ajouter les gavottes et bien mélanger.

Sur du papier sulfurisé, étaler cette pâte sur une surface correspondant à la base de votre bûche.
Laisser prendre au froid.



L'après-midi, terminer le montage de la bûche:

B_che_2008_pr_te____tre_d_cor_e

Placer la feuillantine sur le plat de service et y démouler la bûche.

Elle est prête à être décorée.


Ganache du décor:

Faire fondre au bain-marie le chocolat et la pralinoise. Ajouter la crème d'avoine et l'huile essentielle d'orange et bien mélanger. Incorporer un peu de Gavottes concassées, juste ce qu'il faut pour donner un peu de croquant.

Décorer avec quelques sujets et des copeaux taillés au couteau économe dans du chocolat blanc.

Placer au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.


B_che_2008_sujets

Étant des amateurs de chocolat, nous avons beaucoup apprécié cette bûche.
 

Posté par 56oceane à 21:25 - Gâteaux - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Mmmmm ...

    C'est une réussite, effectivement: légère, parfumée, un peu de croquant sucré, avec juste un goût de "pas assez". On en mangerait bien encore ... n'est-ce pas fiston ? Vivement Pâques!

    Posté par fantasio75, dimanche 04 janvier à 21:51
  • Un petit bonjour!

    Bonjour! Je viens de découvrir ton blog grâce au commentaire que tu as laissé chez Clea! Alors comme souhaité, je viens faire un petit tour! Très sympa ton blog, nous défendons les mêmes idées!! J'ai moi même un blog (aussi tout récent!!) que je co-rédige avec ma soeur... une belle aventure mais c'est du boulot, hein?!
    à bientôt!

    Posté par Sego, lundi 05 janvier à 18:34
  • Tu as raison d'en être fière, elle est réussie !
    Et puis une recette de buche en janvier, je ne vois pas le pb ! )

    Posté par Audinette, mardi 06 janvier à 15:16

Poster un commentaire